Historique

Anciennement connu sous l’appellation du Comité d’Accueil aux Néo-Canadiens (CANC), SANA Trois-Rivières prit son envol le 2 mai 1968. À l’époque, une douzaine de membres des différentes communautés culturelles réalisèrent l’importance d’établir une structure d’accueil adéquate pour les immigrants dans la région de la Mauricie. À la première réunion, les membres discutèrent du rôle qu’allait jouer le Comité d’accueil des nouveaux arrivants. On décida que l’orientation de celui-ci serait d’accueillir les nouveaux arrivants, de les aider à s’intégrer au milieu, de sensibiliser la population trifluvienne aux besoins des immigrant(e)s et de la richesse culturelle qu’ils apportaient dans la région.

 

Les membres du Comité décidèrent donc de se regrouper une fois par mois pour faire part de leur travail. Les années s’écoulèrent et d’autres services virent le jour.

Le 23 novembre 1971, le Comité demanda l’incorporation auprès du gouvernement provincial et l’élaboration d’une charte.

Le 25 mars 1972, l’incorporation fut rendue officielle par sa publication dans La Gazette Officielle du Québec. Les différentes vagues d’immigration de réfugiés telles que l’arrivée de Chiliens au début des années 70, d’Indochinois à la fin de cette même décennie, de Polonais au début des années 80, l’arrivée de Bosniaques, de Kosovars à la fin des années 90, de Colombiens, d’Africains depuis 2000 et d’Irakiens depuis 2008 ont mis l’organisme au défi.

En 2009, le CANC devient le SANA de Trois-Rivières et se joint au réseau SANA de la Mauricie. Depuis ses premiers pas jusqu’à aujourd’hui, le SANA a toujours été fidèle à sa mission qui est d’aider les nouveaux arrivants dans les premières années de leur arrivée afin de favoriser leur intégration.