Vivre à Trois-Rivières

Portrait Général

Photo Stéphan Desrochers

Trois-Rivières a été fondée en 1634 par le Sieur De Laviolette. Elle est la deuxième plus vieille ville en Amérique du Nord, après Québec. Aujourd’hui, c’est le principal centre urbain entre Montréal et Québec.

La ville de Trois-Rivières est située au confluent de la rivière St-Maurice et du fleuve St-Laurent qui coule vers l’Atlantique. Ce sont les îles de Trois-Rivières qui sont à l’origine de son nom. La plus grosse, l’île Saint-Christophe est considérée comme l’île centrale car c’est à elle que sont arrimés les deux ponts Duplessis et c’est par elle que les véhicules automobiles peuvent atteindre les autres îles. La deuxième plus grande est l’île Saint-Quentin, vouée aux loisirs. On y retrouve des sentiers pédestres, une marina, une piscine, une plage, des espaces de pique-niques, des terrains de jeux et des terrains camping. En hiver, des glissades, des sentiers et des patinoires y sont aménagés.

Le fleuve St-Laurent est un des fleuves les plus importants d’Amérique du Nord. Il prend sa source dans les Grands Lacs, aboutit à un vaste estuaire et au Golfe du St-Laurent pour finalement se jeter dans l’Atlantique. Il est long d’environ 1000 kilomètres. Trois-Rivières possède également un port océanique depuis plus de 150 ans et il est ouvert toute l’année. Il offre une vaste gamme d’installations et de services, avec des terminaux modernes qui accueillent deux cents navires par année, pour un volume total de marchandises de plus de 3 millions de tonnes.

La ville est également desservie par un aéroport régional, en mesure d’accueillir tous les types d’appareils de l’aviation de tourisme et d’affaires.

Trois-Rivières possède, en 2011, un bassin de population de 130 407 habitants. Il faut souligner qu’à partir de la fusion municipale de 2002, la grande ville de Trois-Rivières est composée de six secteurs dont les noms préservent l’histoire des ex-municipalités fusionnées, soit :

  1. Secteur Cap-de-la-Madeleine
  2. Secteur Point-du-Lac
  3. Secteur Sainte-Marthe-du-Cap
  4. Secteur Saint-Louis-de-France
  5. Secteur Trois-Rivières
  6. Secteur Trois-Rivières-Ouest

De nombreux attraits font de Trois-Rivières l’endroit idéal pour y vivre:

  1. Pour la traditionnelle hospitalité des trifluviens;
  2. Une vie culturelle dynamique;
  3. Le centre-ville est accessible et trépidant. Il est truffé de boutiques, de cafés, de restaurants, de lieux historiques, de musées;
  4. L’arrondissement historique qui témoigne d’un passé riche en événements et faits anecdotiques;
  5. La valeur patrimoniale du vieux Trois-Rivières qui repose sur sa valeur architecturale;
  6. Trois-Rivières a les avantages des grandes villes (services, transport en commun, etc.) sans les irritants (bouchon de circulation, pollution, etc.);
  7. Investir à Trois-Rivières, c’est aussi choisir une région qui allie les ressources naturelles, l’industrie de la transformation et la technologie.

Histoire

Photo Pierre Noel

À l’origine, le site de Trois-Rivières est fréquenté par des autochtones de la grande famille algonquine. En 1535, l’explorateur Jacques Cartier va décrire le site; en 1599, le capitaine Dupont-Gravé va le nommer : « Trois-Rivières ». Enfin, en 1603, le géographe Samuel de Champlain va noter qu’il serait avantageux d’y établir une habitation permanente, qui sera finalement érigée par un dénommé Laviolette, le 4 juillet 1634. D’abord comptoir de commerce, Trois-Rivières va ensuite développer cette triple vocation qu’elle va conserver au fil des siècles : (1) siège de gouvernement, (2) ville d’éducation et (3) cité industrielle. 

Siège d’un gouvernement régional à partir de 1665, Trois-Rivières connaîtra le Régime français, la Conquête britannique et même une brève occupation américaine, qui se terminera par la défaite des « Bostonnais », aux portes de la ville, en 1776. Au fil des ans, Trois-Rivières consolidera sa vocation de leader régional en devenant le siège d’un district judiciaire (1792) et d’un évêché (1852).

Au plan de l’éducation, des missionnaires enseignants vont se présenter sur le site de Trois-Rivières dès 1617, c’est-à-dire avant même la fondation de la ville. Avec l’arrivée des religieuses Ursulines, en 1697, une première maison d’enseignement verra le jour et plusieurs autres suivront, jusqu’à l’ouverture de l’Université du Québec à Trois-Rivières, en 1969.

Au plan économique, après l’ère des coureurs des bois et du commerce de la fourrure, Trois-Rivières deviendra ville industrielle quand vont entrer en production les Forges du Saint-Maurice, première industrie lourde au Canada, en 1738. Une centaine d’années plus tard, avec l’exploitation forestière de la vallée du Saint-Maurice, Trois-Rivières va recevoir des scieries d’abord, puis enfin des usines de papier.

À partir des années 1960, Trois-Rivières va diversifier sa base économique en misant sur l’éducation collégiale et universitaire, de même que sur l’animation culturelle et touristique. À ce sujet, la ville peut se vanter d’avoir gardé vivant et rayonnant son centre-ville, qui abrite une intense activité culturelle, dont fait partie le Festival international de la poésie. Elle est aussi une ville de loisir et de sport, qui présente chaque année un Grand Prix automobile à dimension internationale.

Rappelons enfin que le Trois-Rivières des années 2000 déborde largement les frontières de l’ancienne ville du même nom. En effet, le 4 juillet 2001, le gouvernement du Québec décrétait la fusion des villes de Trois-Rivières, Cap-de-la-Madeleine, Trois-Rivières-Ouest, Pointe-du-Lac, Saint-Louis-de-France et Sainte-Marthe-du-Cap, pour former une nouvelle entité de 129 000 habitants.

Ce deuxième départ a permis de bâtir une ville toute nouvelle, sur les bases solides du passé. Voilà pourquoi nous disons : «Trois-Rivières : un passé plein d’avenir ! »

Source : site Internet de la ville de Trois-Rivières


Éléments distinctifs

Plusieurs bonnes raisons pour choisir de vivre à Trois-Rivières

Une expertise d’accueil

  1. Une expertise développée par le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Trois-Rivières qui accueille des gens qui viennent des quatre coins du monde depuis plus de 43 ans.
  2. De l’aide pour l’installation, la recherche d’appartement, l’information sur les enjeux de la vie trifluvienne.
  3. Un réseau d’organismes prêts pour vous aider dans le processus d’intégration.

Ville universitaire

Université du Québec à Trois-Rivières

  1. Près de 12 500 étudiants universitaires accueillis annuellement.
  2. Environ 165 programmes offerts, répartis aux trois cycles d’études.
  3. Plus de 1000 étudiants internationaux annuellement, en provenance de 62 pays différents.
  4. Environ 1000 étudiants accueillis chaque année à l’École internationale de français.
Pour plus d’opportunités professionnelles et d’entrepreneuriat
  1. Des organismes spécialisés à favoriser l’intégration socioprofessionnelle des nouveaux arrivants.
  2. Possibilité à effectuer des choix professionnels éclairés.
  3. De l’aide pour développer votre potentiel d’employabilité.
  4. Un réseau complet d’organismes de soutien aux entreprises;
  5. Plusieurs mesures de soutien à la relève entrepreneuriale;
Un coût de la vie abordable
  1. Lorsqu’il est question du coût de la vie, Trois-Rivières offre un avantage certain.
  2. Louer un appartement de deux chambres à coucher est plus accessible à Trois-Rivières qu’ailleurs : coût moyen de 520 $, et le même appartement à Québec coût en moyenne 676 $ ; 669 $ à Montréal, 553 $ à Sherbrooke et 1 169 $ à Vancouver. Pour une qualité de vie inégalée
  3. Trois-Rivières a les avantages des grandes villes comme Montréal et Québec à seulement une heure et demie de chemin.
  4. Si on le souhaite, on peut résider à quelques minutes du travail, ce qui permet de passer plus de temps de qualité en famille ou de pratiquer nos activités préférées.
  5. Trois-Rivières se trouve parmi les trois villes les plus sûres au pays. (http://www.ledevoir.com/societe/justice/150812/criminalite-le-plus-bas-taux-en-25-ans)
Pour une ville à l’écoute de ses citoyens
La ville de Trois-Rivières s’est dotée de diverses politiques afin d’assurer la meilleure qualité de vie à ses résidents :
  1. Une politique familiale
  2. une politique culturelle
  3. une politique de développement social
  4. une politique sur l’art public
  5. un plan d’intégration des personnes handicapées
  6. une politique de l’activité physique, du sport et du plein air.
Activités sportives et culturelles diversifiées

Activités

Pendant toute l’année, Trois-Rivières propose une programmation diversifiée d’événements et de festivals.

  1. Festival international de la Poésie
  2. Festival international DansEncore
  3. Trois-Rivières en blues
  4. FestiVoix
  5. Festival de contes et légendes
  6. Ferragosto
  7. Délices d’automne…

Trois-Rivières accueille aussi chaque année des événements sportifs de grande envergure, comme le Grand Prix de Trois-Rivières. Que ce soit en famille ou en couple, la ville offre une variété d’attraits et activités :

  1. Activités sportives
  2. Ateliers et galeries d’art
  3. Boutiques et services
  4. Divertissement et spectacles
  5. Loisir et plein air
  6. Musées et sites historique
  7. Etc.

Emploi

Dix ans de croissance économique

Emploi

S’il y a un secteur dans lequel Trois-Rivières a été prolifique depuis dix ans, c’est bien celui du développement économique. Depuis dix ans, la ville connaît une croissance remarquable marquée par la diversification de son économie et l’essor de ses PME.

Afin de se positionner dans l’industrie du savoir, Innovation et Développement économique Trois-Rivières a identifié des créneaux d’avenir qu’il souhaitait développer, soit l’aéronautique, les bioprocédés industriels et les technologies environnementales, les technologies de l’information et des communications ainsi que la microélectronique.

Cette nouvelle orientation s’est matérialisée, entre autres, par la construction d’un Technocentre, en 2009, sur le futur site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent, un projet ambitieux qui lui permet d’offrir aux entreprises technologiques en démarrage un support continu et des installations parfaitement adaptées afin de les aider à prendre leur envol.

Pour soutenir la création d’une grappe aéronautique à Trois-Rivières, la Ville de Trois-Rivières a développé un incubateur dans le parc industriel aéroportuaire, une infrastructure capable d’accueillir des entreprises de ce domaine qui sont en démarrage. Des travaux majeurs ont également été réalisés sur le site de l’aéroport, dont le prolongement de la piste, l’aménagement de nouvelles voies de services et l’installation de systèmes d’éclairage à haute densité.

Au moment où il souligne ses 50 ans d’existence, l’aéroport est résolument tourné vers l’avenir. Grâce au travail acharné de visionnaires, Trois-Rivières est devenue, au cours des dernières années, le deuxième plus important pôle aéronautique au Québec, après Montréal.

Du côté des parcs industriels, la croissance a également été très marquée au cours de la dernière décennie. Le parc industriel des Hautes-Forges étant en voie d’atteindre sa capacité maximale, un nouveau site a été ouvert, soit le parc industriel des Carrefours, situé à la rencontre des autoroutes 40 et 55.


Aide à la recherche d’emploi:


Vous souhaitez démarrer une entreprise ou encore investir à Trois-Rivières? Vous y trouverez un cadre très favorable. Innovation Développement Économique Trois-Rivières (IDÉ) est là pour répondre à vos questions: http://www.idetr.com/fr/index.aspx ;  819 374-4061 ou 1 877 374-4061 (sans frais)


Services

Crédit: Stéphanie St-Cyr

Étant la première ville en importance de la région, il vous faut savoir qu’une gamme de services accessibles et diversifiés (santé, éducation…) est offerte aux citoyens de la ville de Trois-Rivières.

En plus de ces différents services, on trouve à Trois-Rivières plusieurs bars et restaurants, des cafés, quatre arénas (patinoires couvertes), des salles de spectacles et de cinéma, de nombreux parcs, des centres commerciaux, des centres de conditionnement physique et autres qui contribuent à combler les différents besoins des citoyens de la ville.

Qualité de vie

Vous trouverez ci-dessous les informations générales concernant divers services offerts à Trois-Rivières.


Logement

Comparativement au grands centres urbains, Trois-Rivières est une ville abordable côté habitation. La ville se classe avantageusement dans le rang des villes les moins dispendieuses en matière de coût du logement et de prix moyen d’une maison dans la région de la Mauricie.

Le coût du logement moyen pour 2 chambres est de 547 $ tandis que le prix moyen d’une maison est d’environ 151 937 $.

Source: SCHL, 2010 et 2011


Capitale culturelle 2009

Musée Boréalis

Trois-Rivières possède un très grand nombre d’attraits et d’activités :

  1. Activités pédestres
  2. Ateliers et galeries d’art
  3. Boutiques et services
  4. Divertissement et spectacles
  5. Loisirs et plein air
  6. Musées et sites historiques
  7. Sites religieux
  8. Spa et détente
  9. Nombreux festivals (Poésie, Festivoix, Festival Urbain, Danse Encore, etc.

Ville verte

De grands espaces verts parsèment la ville de Trois-Rivières qui a à cœur l’environnement. La revitalisation de certains quartiers fait aussi parti du plan d’action de la ville.

Un parc linéaire de 10 km parcourt la ville. On peut y avoir accès gratuitement et faire le trajet à pied, en patins à roues alignées ou encore à vélo.


Parc de l’Île Saint-Quentin

Situé en bordure de la rivière Saint-Maurice, l’Île Saint-Quentin est l’endroit préféré de nos citoyens grâce à ses nombreuses activités.
Par exemple l’été :

  1. Plage
  2. Piscine et barboteuse
  3. Parc de jeux pour enfants
  4. Piste cyclable 3,5 km
  5. Terrains de volley-ball
  6. Terrains de pétanque
  7. Tir à l’arc
  8. Jeux de fer
  9. Cinéma en plein air
  10. Terrains de palet
  11. Rabaska

N’oublions pas les merveilleuses activités d’hiver :

  1. 3,5 km de sentiers de patinage
  2. Soirées aux flambeaux (samedi soir de 17 h à 21 h)
  3. Glissades
  4. Ski de fond (1 km, 2,4 km, 3,5 km)
  5. Labyrinthe pour enfants
  6. Sentiers de raquette balisés
  7. Patinoire pour le hockey
  8. Location de patins, de traîneaux à glace et de raquettes

Pendant l’année entière, les sentiers de randonnées pédestres qui sillonnent l’Île et la passerelle d’interprétation de la faune et de la flore sont aussi accessibles.


Témoignages